Ministère de la Justice

Vos talents au service de la justice!
 
Dans tous ses secteurs d'activité, le ministère de la Justice du Québec compte sur l'apport essentiel du personnel technique et de bureau dans plusieurs domaines. De plus, quelque 350 juristes constituent le plus vaste réseau de juristes en droit public du Québec.
 
Pour mener à bien sa mission, le Ministère recherche des talents dans plusieurs domaines, comme les technologies de l'information, l'administration, les  communications, les ressources humaines, etc.
 
Le défi vous intéresse? Joignez-vous à notre équipe!

Partagez cette page avec vos amis:


Plus de détails sur l'employeur

Sections qui pourraient vous intéresser :


Mission du Ministère de la Justice
 
Notre raison d'être (notre mission)
 
Le ministère de la Justice du Québec a pour mission de favoriser la confiance des citoyens1 et le respect des droits individuels et collectifs par le maintien au Québec :
  • d’un système de justice qui soit à la fois accessible et intègre;
  • de la primauté du droit.
La justice exerce un rôle de cohésion sociétale fondamental au sein de la société québécoise. En effet, la notion de justice fait référence à l’égalité et à la recherche constante de l’équilibre entre les droits et les obligations des uns et des autres. Elle implique le respect :
  • des personnes et de leur dignité;
  • du principe d’égalité des citoyens1 entre eux et devant la loi;
  • du principe d’équité dans les rapports entre l’Administration gouvernementale et les citoyens.
La mission première du Ministère est donc de maintenir au Québec une justice dans laquelle la population a confiance, car la notion de confiance est à la base même de tout système de justice et elle est essentielle pour le maintien de l’ordre public. Pour y parvenir, le Ministère doit donc exercer ses fonctions et ses pouvoirs de manière à favoriser :
  • un système de justice accessible afin que les citoyens puissent faire valoir leurs droits, car la justice ne pouvant être effective que si elle est accessible;
  • un système de justice intègre, puisque l’intégrité fait partie du concept même de justice et qu’elle est indissociable de l'honnêteté et de la cohérence;
  • le respect de la primauté du droit, pierre angulaire de notre système démocratique qui assure la suprématie de la loi et la reconnaissance du principe de l'égalité entre les citoyens au moment de faire valoir leurs droits. 
De plus, à titre de responsable de la lutte contre l'homophobie, la ministre de la Justice doit soutenir le développement et la cohérence des actions gouvernementales en matière de lutte contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle ou à l'identité de genre.
 
NOTRE AMBITION (NOTRE VISION)
 
Affirmer notre leadership de premier plan dans la transformation de la justice afin de la rendre plus accessible et plus performante. 
 
Pour relever les nombreux défis en matière d’accès à la justice, le Ministère compte notamment rassembler et favoriser la participation et l’engagement de ses partenaires pour opérer un nécessaire changement de culture juridique, afin que la justice ne soit plus uniquement associée à l’utilisation traditionnelle des tribunaux pour régler des différends. 
 
De plus, le Ministère veut assurer à la population une meilleure accessibilité à la justice et à ses institutions, en étant plus efficace et en diminuant ses coûts d’opération. Pour y parvenir, il veut miser sur de nouvelles façons de faire, notamment en utilisant tout le potentiel des technologies.
 
Chose certaine, la responsabilité d’une justice transformée n’incombe pas au seul ministère de la Justice. Elle appartient également aux acteurs du système judiciaire et à une multitude d’organismes, de manière à offrir une justice plus accessible, plus novatrice, plus performante et plus efficiente, en réponse aux attentes légitimes des justiciables et aux aspirations profondes des citoyens.
 
En matière de lutte contre l'homophobie, « Instaurer une société juste et égalitaire pour toutes et tous, quels que soient l’orientation sexuelle ou l’identité sexuelle », constitue une visée à poursuivre au cours des prochaines années.
 
En effet, le Québec vise à être une société égalitaire exempte de préjugés et de discrimination fondés sur l’orientation sexuelle, l’identité ou l’expression de genre. À cet effet, le gouvernement désire combattre les inégalités et promouvoir des rapports égalitaires. Il souhaite traduire en actions concrètes les droits reconnus par les chartes québécoise et canadienne, les lois adoptées en matière d’égalité et les engagements internationaux.
 
NOS VALEURS
 
Pour réaliser sa mission et sa vision, le Ministère s’appuie sur les valeurs de l’administration publique, particulièrement sur le respect, l’intégrité et l’équité :
  • le respect à l’égard de toutes les personnes avec qui il interagit;
  • l’intégrité dans l’exercice de ses fonctions;
  • l’équité dans la réalisation de ses interventions.
À ces valeurs s’ajoute celle de l’engagement. Cette valeur traduit la volonté des membres du personnel du Ministère de consacrer tous leurs efforts vers l’atteinte des objectifs de l’organisation et d’agir de façon responsable, en tenant compte de toute l’autonomie qui leur est accordée dans le cadre de leurs fonctions.

1. Le mot « citoyen » comprend la population et les entreprises, le cas échéant.
Mission du Ministère de la Justice
 
Des possibilités de carrière variées
 
DES CARRIÈRES POUR LE PERSONNEL TECHNIQUE ET DE BUREAU
 
Dans tous ses secteurs d'activité, le ministère de la Justice du Québec compte sur l'apport essentiel du personnel technique et de bureau dans plusieurs domaines.  Certains des postes offerts sont reliés au domaine du droit. C'est le cas notamment des adjoints à la magistrature, des greffiers-audienciers et des techniciens en droit.
 
DES JURISTES AU CŒUR DE L'ACTION
 
Une équipe de conseillers juridiques, de légistes, d'avocats plaidants et de notaires assure la fonction de jurisconsulte de la ministre de la Justice du Québec et de représentant de la Procureure générale et du notaire général du Québec, sous la responsabilité de la Direction générale des affaires juridiques et législatives du ministère de la Justice du Québec.
 
Ces quelque 350 juristes constituent le plus vaste réseau de juristes en droit public du Québec. Ils offrent des services aux ministères du gouvernement du Québec dans des secteurs aussi variés que la santé, les technologies de l'information, l'environnement, la culture, l'éducation, le droit international, autochtone, constitutionnel, les droits et libertés de la personne, etc.
 
DES JURISTES ET DES PROFESSIONNELS DU DROIT AU SERVICE DES CITOYENS ET DE LA JUSTICE
 
Dans le cadre de sa mission, le ministère de la Justice du Québec assure le soutien à l'organisation judiciaire et offre des services à la population en matière de justice.  Pour relever ses défis en matière d'accès à la justice, il compte notamment sur des agents de recherche en droit, des attachés judiciaires et des avocats et des notaires.
 
Ces types d'emploi se retrouvent principalement au sein de la Direction générale des services de justice et des registres mais également dans d'autres unités administratives du Ministère. De plus, plusieurs postes de recherchiste sont comblés annuellement pour répondre aux besoins de la magistrature (Cour du Québec, Cour d'appel du Québec, Cour supérieure).

Adresse

1, rue Notre-Dame Est
Montréal, Québec  H2Y 1B6 CA

Contact